Modélisation mathématique des observations en fonction du temps

« Une spécificité de notre structure est l’analyse et la modélisation des données longitudinales dans le cas où les observations répétées en fonction du temps peuvent être décrites par un modèle mathématique.

Un exemple :

Un essai impliquant l’étude de la pharmacocinétique et/ou des effets des médicaments

Ici, les observations sont :
– les concentrations du médicament
– le ou les effets de ce médicament.

Les mesures sont répétées dans le temps sur chaque individu, et chaque individu est identifié dans l’analyse.

Ce sont des observations ou mesures répétées, on parle encore de données longitudinales.

 


Etude de l’association de 3 anti-rétroviraux, 3TC, DDI et efavirenz sur l’évolution de la charge virale (d’après Bouazza et al, Conference on Retroviruses and Opportunistic Infections (CROI), Seattle 2012, abstract S-154). Pour chaque individu (chaque cadre), on répète 5 fois la mesure de la charge virale sur un intervale  de temps de 15 mois (la ligne pointillée verte représente la limite inférieure de quantification).

fig1e1

 


Etude de l’association de 3 anti-rétroviraux, 3TC, DDI et efavirenz sur l’évolution du nombre de CD4. Pour chaque individu (ID…), on répète n fois la mesure du nombre de CD4 sur un intervalle  de temps de 15 mois.

fig2e1

 

Page suivante